Pourquoi faire des câlins rend t – il plus heureux ?

Bonjour à tous dans cet article je souhaiterais parler de quelque chose qui peut nous apporter beaucoup dans notre quotidien : les câlins. Aujourd’hui dans notre société de consommation c’est un acte qui a tendance à se perdre. Nous n’agissons plus pour aider, aimer les autres mais plutôt pour nos intérêts personnels. Mais nous avons tort, en plus de favoriser le partage, les câlins permettent également d’augmenter notre niveau de bonheur et c’est ce que nous allons voir.


Tout d’abord qu’est ce qu’ un câlin ?

Le câlin est l’un des gestes les plus naturels d’affection que nous puissions donner à quelqu’un d’autre. Lorsque l’on fait un câlin on prend l’autre dans ses bras pour venir se coller à sa poitrine et sentir sa chaleur contre son cœur. Même si beaucoup ont des connotations hérétique avec cette action, le câlin n’a rien de sexuel. En effet lorsque l’on vient au monde le réflexe le plus courant que nous avons c’est de prendre notre mère dans les bras. Rien que cela montre toute la tendresse et l’affection que nous avons à donner en faisant un câlin.

couple sitting on rock facing mountain view

De plus le câlin permet d’apaiser puisqu’il libère des hormone comme l’ocytocine qui est l’hormone du bien – être et de l’attachement. Cette hormone nous permet d’atteindre un état de bien être supérieur, tout en mettant en suspens nos réflexions au travers d’un sentiment de sécurité.

Avec tous ces bienfaits, c’est pour cela que depuis quelques années un nouveau mouvement a fait son apparition et il se nomme  » Free Hug ». Ce mouvement permet permet d’ annuler les effets néfastes de notre société, c’est à dire le fait que nous ne pensions plus du tout aux autres. La société est de plus en plus individualisée et les gens semblent souffrir d’une vie trop virtuelle et ils ont envie de se reconnecter. Ainsi le mouvement « Free Hug » représente des personnes dans la rue qui offrent des câlins gratuitement aux gens juste parce qu’ils ont envie de se reconnecter.

L’importance du câlin

Le câlin est donc un acte essentielle à la vie de chacun mais pourquoi ? Faire un câlin permet dans notre société hyper productive de faire une pause dans ses activités pour profiter de l’instant présent. Faire une pause permet de réduire le stress dans nos vies et de se reconnecter avec les autres. Pour appuyer cela nous pouvons prendre les bébés qui réalisent un câlin dés les premiers secondes de leur vie. En faisant un câlin les bébés se connectent avec leur mère et lorsqu’un bébé est prématuré lui faire des câlins augmente de 50 % de chances le fait qu’il prenne du poids.

couple hugging on road

Qu’en pensent les neurosciences ?

Tout ce que j’ai dit au dessus est observable dans notre monde mais comment démontrer que tout ceci est bien véridict ? Ce sont les neurosciences qui vont nous le montrer. Grâce à des neurones que l’on appelle neurones miroirs, l’humain est capable d’apprendre en regardant ses congénères agir . Et c’est lorsqu’il voit quelqu’un d’autre le prendre dans ses bras en lui apportant de l’amour et du bonheur qu’il a envie de faire pareil. Le câlin est signe de bienveillance et notre cerveau le comprend bien.

cerveau

En faisant un câlin notre peau va être en contact avec celle de l’ autre et à la surface de notre corps on retrouve de tout petits récepteurs qui lorsqu’ils sont activés envoient un message de bien être au cœur. De plus, avoir des contacts tactiles permet de libérer de la dopamine, une hormone qui est à l’origine de notre bonheur.

La femme des câlins

Avec tous ces bienfaits, il existe une femme qui s’appelle Amma et qui a décidée de parcourir le monde en faisant un câlin au plus de monde possible. C’est une femme indienne « faiseuse de câlins » qui est presque considérée comme guide spirituel. Beaucoup de personnes qu’elle a câliné en témoigne, elle dégage quelque chose de rassurant, comme une aura. C’est d’ailleurs ce que signifie Amma puisque cela veut dire « mére ».

Le câlin et les couple

Dans un couple les câlin sont au cœur du quotidien, même si ils ne sont pas sexuels. Ce n’est pas parce que nous ne sommes pas en couple que nous n’avons pas le droit d’offrir des actes de tendresse qui ne sont pas sexuels.

man hugging woman with flower crown

Il est prouvé qu’il y a une corrélation évidente entre la fréquence des câlins dans le couple et longévité de ce couple. C’est tout à fait normal, lorsque nous faisons des câlins nous montrons notre intérêt pour la personne qui partage notre vie. Plus la tendresse dans un couple disparaît, plus ce couple devient fragile.

Offrir des câlins à son partenaire peut aussi être très important puisque lorsque l’on est prés de son ou sa partenaire, on se sent plus en sécurité, que ce soit de manière affective ou physique. Pour prendre un exemple, plus on fait de câlin à un enfant plus il se sent en sécurité tôt.  Cette sécurité peut donc nous permettre de laisser aller notre intelligence pour nous exprimer.


Comment faire un câlin ?

Alors faire un câlin c’est bien mais encore faut il savoir quelle est la manière de les faire pour nous. Je pense que faire un câlin est avant tout quelque chose de spécifique à tout le monde où il faut prendre en compte la personne qui est en face de nous. La fréquence des câlins peut varier, la manière dont on le fait peut changer également et même la personne avec qui on le réalise peut changer.

La fréquence des câlins

Vous vous demandez surement combien de fois allez vous faire des câlins pour ressentir les bienfaits de cette action. Et je vous répondrez qu’il est important d’en faire chaque jour. Lorsque vous faîtes un câlin vous et partager cet amour tous les jours est très important.

Pour donner un exemple faire des câlins pour un enfant ce n’est pas très compliqué puisque c’est la manière la plus naturelle qu’il y a de donner de l’amour. Mais pour un adulte c’est bien plus complexe puisque l’adulte a été conditionné dans la société où il a peur. Il a peur d’être rejetée. Et ce problème fait souffrir beaucoup de personnes puisque nous ne faisons plus confiance aux autres et nous développons de l’anxiété sociale.

D’ailleurs la durée des câlins est également à prendre en compte puisque pour se reconnecter à l’autre il faut prendre du temps. Et le temps minimum pour que de l’ocytocine se libère est de 20 secondes, en dessous de ce temps, le sentiment de bien être que vous allez ressentir sera minimisé.

couple hugging on road

Faut il faire un câlin à un inconnu ou à un proche ?

C’est une bonne question cela, quelle est la différence entre faire un câlin à un proche ou à un inconnu ? Tout d’abord il faut savoir que faire un câlin à un proche ou à inconnu n’est pas du tout la même chose. Lorsque vous faites un câlin à un inconnu vous lui montrez que vous êtes quelqu’un d’ouvert qui apporte de l’amour à n’importe qui, peu importe ses origines, son sexe, sa religion…. Mais il faut savoir que vous n’aimerez pas faire de câlin à tout le monde. Pourquoi cela ? Et bien tout simplement parce que le câlin se base avant tout sur les énergies que dégage les personnes et vous pouvez dégager des énergies totalement opposées. C’est d’ailleurs comme cela que le mouvement « free hug » est né, il consistait simplement à distribuer de l’ amour.

Et alors pourquoi faire un câlin à un proche ?

Lorsque vous faîtes un câlin à l’un de vos proches c’est pour lui témoigner tout l’amour que vous avez pour lui. Ainsi vous désirez approfondir votre relation.

Pourquoi est ce si difficile de prendre quelqu’un dans ses bras ?

Aujourd’hui dans notre société faire un câlin à quelqu’un est devenu quelque chose de très peu rependu et qui devient difficile. La raison pour laquelle nous ne faisons pas de câlin c’est que la plus part du temps nous avons peur de la réaction de l’autre. Aller vers les autres lorsqu ‘on a peur d’être rejeté devient très compliqué. Pourtant même si deux personnes ont l’envie de se prendre dans les bras, la peur de le faire les en empêchera souvent.

Généralement comme nous avons peur de ce que l’autre va penser ou dire, nous préférons faire des câlins à nos animaux de compagnie puisque l’on sait que eux ne nous jugeront pas. Pourquoi est ce que vous caressez très souvent votre chat ? Et bien parce que votre chat ne rejettera pas votre câlin. Mais au bout d’ un moment les chats partent parce qu’ils ont reçu assez d’affection pour le moment.

selective focus photography of woman hugging gray kitten


Mais quels sont les bienfaits du câlin ?

Vous avez maintenant compris comment faire un câlin, mais quels sont les réels bienfaits ? C’est ce que nous allons voir.

Les câlins cultivent la patience

Faire un câlin signifie que l’on fait une petite pause dans sa journée pour témoigner à quelqu’ un qu’on l’aime. Ainsi lorsque l’on fait un câlin on favorise les connexions entre les gens puisque l’on prend le temps de reconnaître l’amour que l’on a envers quelqu’un. Dans ce monde où tout va si vite il est important de prendre une petite pause pour diminuer le stress et reconnaître ce qui est vraiment important pour nous.

Renforce la communication

Il faut savoir que 70% de la communication est en réalité non verbale. Et c’est pour cela qu’il est bien plus important de faire attention à la manière dont on dit les choses plutôt que le contenu de nos propos. L’interprétation du langage se fait essentiellement sur le geste ou sur la façon dont on s’exprime. C’est pour cela que lorsque l’on fait un câlin à quelqu’un, on ne contente pas juste de le prendre dans ses bras mais on dégage une énergie d’amour qui est palpable par l’autre.

man and woman hugging each other photography

Renforce l’estime de soi

Faire des câlins est excellent pour renforcer l’image que l’on a de soi même. Lorsque l’on prend quelqu’un dans ses bras, on ressent tout l’amour qu’il nous témoigne et cet amour nous aide à nous voir positivement. Ce sentiment est d’autant plus renforcé chez les enfants qui sont en train de se construire. L’ estime de soi est généralement renforcé avec les sensations tactiles de nos premières années qui sont ancrées dans notre corps.

Les câlins renforcent donc notre capacité à voir de l’amour – propre.

Stimulation de dopamine

Lorsque vous faîtes un câlin votre corps libère de la dopamine, une hormone qui est à l’origine de votre bonheur. Avoir de faibles taux de dopamine joue un rôle dans le développement de maladies comme Parkison par exemple. Il est donc préférable de stimuler la production de dopamine puisqu’ elle permet d’apporter un sentiment de bien être grâce aux câlins.

Prévient des maladies

Vous aurez compris que les câlins jouent un rôle pour lutter contre les maladies. Par exemple faire des câlins à un enfant prématuré permet de lui sauver la vie. En effet lorsqu’on leur fait des câlins les bébés grandissent plus vite, ils ressentent moins la douleur, il y a une diminution des symptômes et leur système immunitaire est boosté.

Réduit le taux d’anxiété sociale

Lorsque l’on fait un câlin on libère de l’ocytocine, une hormone qui participe à notre bien être. Cette hormone vous incite donc à voir le monde d’une manière plutôt positive. Cette vision positive du monde qui vous entoure, permet de faire confiance aux personnes sans même les connaitre. Tout ceci nous permet d’être plus heureux et plus sociable au quotidien.

four person hands wrap around shoulders while looking at sunset

Approfondir ses relations

La communication est un élément clé dans nos relations. Ainsi être tactile permet de témoigner notre amour au travers d’un câlin. Lorsque vous faîtes un câlin, vous vous permettez de faire une pause dans votre quotidien et de vous concentrez sur ce qu’il a de vraiment important.

Plus d’intimité

Toucher quelqu’un d’une manière « non hérotique » libère de la dopamine, une hormone qui augmente également votre désir sexuel. Un ou deux câlins dans vos journées peut donc vous apporter beaucoup puisque vous continuerez à désirer votre partenaire tout en renforçant votre relation et en soulageant votre stress.

Diminue le stress

Pour conclure, les câlins vous permettent d’être moins stressé au quotidien puisque vous allez vous coller contre une personne que vous aimez et vous vous sentirez plus en sécurité que ce soit moralement ou physiquement.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas le partager et à le commenter. Si vous souhaitez recevoir les nouveaux articles que je publie abonnez vous à ma newsletter tout en bas 🙂

Recevez les nouvelles publications

Inscrivez-vous et recevez un email dès que je publie du nouveau contenu.

J'accepte de recevoir des emails MailChimp ( Plus information )

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

10 commentaires

  1. Après une enfance difficile, j’ai commencé à câliner et rechercher les câlins pour aller mieux. Cela fonctionne très bien. Il faut juste une personne bienveillante pour le faire avec nous. Mon mari m’appelle sa « boîte à câlins », … J’adore… Et j’aurai aimé rencontrer Amma, cette mère indienne extraordinaire, lorsqu’elle est venue par chez nous… Je lui envoie un câlin de loin.

  2. « Le câlin diminue le stress », oui. Comme vous l’indiquez c’est grâce à la sécrétion des 2 hormones, ocytocine et domapine. En fait, elles ont un effet sur les effets de l’hormone du stress et sa sécrétion, le cortisol. C’est ce que j’appelle de « l’auto dopage ». Il suffit de reprendre son cerveau « en mode manuel », pour faire sécréter ces « bonnes » hormones, y a pas d’mal à se faire du bien.
    https://laconfianceenvous.coach/2018/03/03/votre-cerveau-en-mode-manuel/
    J’ai un article qui sera publié le 15/12 sur « la reconnaissance », les strokes (traduction = caresses) d’Eric Berne, le père des l’analyse transactionnelle.

      1. Ne vous inquiétez pas moi aussi je fais beaucoup de fautes dans mes articles, je suis d’ailleurs en train de tous les relire 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.